Subvention aux carburants : briser le monopole du NNPCL sur l’importation, IPMAN fait appel à Tinubu – Nigéria

L’Independent Petroleum Marketers Association of Nigeria (lPMAN) a appelé l’administration du président Bola Tinubu à suivre la parole sur la déréglementation totale de l’aval du secteur pétrolier.

L’appel de l’association fait suite à des avis divergents suite à la nouvelle hausse des prix par le seul importateur du produit, la Nigerian National Petroleum Company Limited (NNPCL).

Selon l’annonce faite mercredi par la société pétrolière, le produit se vendra désormais entre 488 et 557,00 nairas le litre, en fonction de la distance entre les dépôts de chargement et les zones géopolitiques.

Les vérifications ont révélé que les quatre raffineries NNPCL avec des capacités de raffinage de 445 000 barils par jour n’ont pas fonctionné à leur capacité optimale, tandis que la raffinerie de Dangote récemment mise en service avec une capacité de raffinage de 650 000 barils par jour n’a pas encore commencé à fonctionner.

Toujours au cours de la semaine, alors qu’il s’adressait aux journalistes, le directeur général du groupe NNPCL, Mele Kyari, a assuré que la société faisait des efforts pour remettre les raffineries en bon état afin de renforcer l’approvisionnement. Il a spécifiquement dit qu’une des raffineries serait mise en service cette année.

L’IPMAN dans une déclaration signée par
Alhaji Debo Ahmed et le chef John Kekeocha, président et secrétaire national, ont respectivement demandé au président Tinubu de veiller à ce que d’autres acteurs du secteur en aval, en dehors de la NNPC, soient autorisés à participer à l’importation de pétrole.

IPMAN, qui a noté que « l’essence première de la suppression des subventions est de libérer le marché et de le rendre compétitif », a déclaré que permettre à d’autres parties intéressées d’accéder au réseau d’approvisionnement en pétrole, soit par le raffinage local, soit par l’importation, garantira une production et un approvisionnement adéquats et, en fin de compte,  » précipiter des réductions raisonnables du prix élevé observé lors de ce premier décollage.

La déclaration a également enjoint le gouvernement fédéral de veiller à ce que les Nigérians bénéficiaires de la suppression des subventions sentent que « les dividendes dans les domaines du développement des infrastructures, du secteur de la santé, de l’éducation et des équipements sociaux de base seront pris en compte ».

La déclaration se lit en partie comme suit: «Comme la Nigerian National Petroleum Company Limited (NNPCL) a continué à justifier son modèle de prix pour Premium Motor Spirit, (PMS), un autre.

« L’Independent Petroleum Marketers Association of Nigeria (lPMAN) souhaite prêter sa voix en faveur de la suppression actuelle de la subvention pétrolière tant attendue qui durait depuis plus de 20 ans. Cela démontre en grande partie la volonté et la dextérité très fortes du président Bola Ahmed Tinubu dans sa promesse de libérer les Nigérians de l’endettement perpétuel et de la facilité d’emprunt qui ont compromis tous les efforts de progrès raisonnables dans le pays.
«Nous croyons et espérons que le justgist Nigerian National Petroleum Company Limited (NNPCL) veillera à ce que le produit soit mis à la disposition des Nigérians et que la Nigerian Midstream and Downstream Petroleum Regulatory Authority (NMDPRA) assure une surveillance et une distribution adéquates en s’assurant que la politique se déroule sans heurt.
Cependant, il est important de préciser ici que l’essence première de la suppression des subventions est de libérer le marché et de le rendre compétitif. C’est en permettant à d’autres parties intéressées d’accéder au réseau d’approvisionnement en pétrole. C’est soit en s’engageant dans l’importation ou le raffinage local. Il est du devoir du gouvernement de s’assurer que tous les goulots d’étranglement et les frustrations à cet égard sont éliminés afin que des productions et des approvisionnements adéquats précipitent éventuellement des réductions raisonnables du prix élevé qui est observé lors de ce décollage initial.
« Alors que de nombreux Nigérians accueillent cette politique avec une pincée de sel, ce sont nos prières et nous pensons que les sacrifices contraignants du peuple à avaler cette pilule amère seront compensés par des preuves évidentes et empiriques de l’impact positif des dividendes de la suppression des subventions. sur la vie des gens vis-à-vis de l’économie. Les autres indices de bonne gouvernance dans les domaines du développement des infrastructures, dans le secteur de la santé, de l’éducation et des équipements sociaux de base seront pris en compte.
Enfin, l’Independent Petroleum Marketers Association Of Nigeria IPMAN promet de s’aligner sur l’administration actuelle dans ce contrat social en jouant selon les règles et en estimant que cette politique constituera une étape importante dans le repositionnement de notre économie en difficulté.
« Nous souhaitons au gouvernement du très distingué sénateur Bola Ahmed Tinubu le meilleur dans ses efforts pour libérer le Nigeria des chaînes de la pauvreté et de la stagnation et nous croyons que Dieu honorera notre Foi. ”

Avatar de Abedi Bakari