L'Egypte vise à doubler ses échanges commerciaux avec la Turquie pour atteindre 15 milliards de dollars (Choukry à Erdogan) – Egypte

LE CAIRE – 20 avril 2024 : le ministre des Affaires étrangères Sameh Choukry a exprimé les aspirations de l'Égypte à renforcer les échanges commerciaux avec la Turquie lors d'une réunion avec le président turc Recep Tayyip Erdogan samedi à Istanbul.

Choukry a déclaré que l'Égypte espère augmenter le volume commercial actuel de 7 milliards de dollars en 2023 à 15 milliards de dollars dans les années à venir, marquant ainsi une impulsion significative dans la coopération économique entre les deux pays.

La réunion a eu lieu deux mois après la visite d'Erdogan en Égypte en février, qui a marqué un tournant important dans les relations bilatérales tendues depuis une décennie.

Choukry a souligné la volonté de l'Egypte de constater une augmentation des investissements turcs dans le pays.

Shoukry a déclaré que sa visite à Istanbul s'inscrit dans le cadre des préparatifs de la visite prévue du président Abdel Fattah El-Sisi en Turquie, suite à l'invitation d'Erdogan à tenir la première réunion du conseil stratégique égypto-turc de haut niveau.

Erdogan a transmis ses salutations au président Sissi et a exprimé son désir d'accueillir le président égyptien en Turquie dans les plus brefs délais.

Choukry et Erdogan ont souligné l'importance de la coopération entre l'Égypte et la Turquie dans divers domaines pour renforcer les relations bilatérales.

Cessez-le-feu à Gaza, enjeux régionaux

Ils ont discuté de questions régionales d'intérêt commun, avec un accent particulier sur la crise à Gaza.

Choukry et Erdogan ont souligné la nécessité urgente d’un cessez-le-feu immédiat et durable à Gaza et d’un acheminement sans entrave de l’aide humanitaire.

Ils ont également exprimé leurs inquiétudes quant aux conséquences potentielles de toute opération militaire dans la ville palestinienne de Rafah et ont souligné la nécessité d'une collaboration égypto-turque pour éviter les débordements des conflits.

En outre, Choukry et Erdogan ont souligné l'importance de la coordination égypto-turque dans la mise en œuvre des résolutions internationales visant à résoudre la crise libyenne.

Concernant la crise syrienne, Choukry a souligné la nécessité de parvenir à un règlement politique basé sur la résolution 2254 pour garantir la souveraineté, la sécurité et la stabilité de la Syrie.

La discussion a également abordé la question du Grand barrage de la Renaissance éthiopienne (GERD).

Faits saillants sur les relations

La visite d'Erdogan en Égypte en février était sa première visite officielle dans le pays depuis 2012, témoignant des efforts des deux pays pour améliorer leurs relations après une décennie de tensions.

L'année dernière, l'Égypte et la Turquie ont annoncé l'amélioration de leurs relations diplomatiques, y compris l'échange d'ambassadeurs, à la suite de séries de pourparlers exploratoires.

De plus, l’Égypte et la Turquie ont collaboré pour fournir de l’aide à Gaza, la Turquie envoyant d’importantes quantités d’aide à cette région déchirée par la guerre.

La Turquie a envoyé du personnel médical pour fournir des services de santé aux blessés dans les hôpitaux égyptiens d'Al-Arish, hébergeant les patients de Gaza et les Palestiniens blessés.

Avatar de Hervé Joly