L'ASUU de l'université du Plateau se dit prête à se joindre à la grève nationale – Nigéria

Le Syndicat du personnel académique des universités (ASUU), branche de l'Université d'État du Plateau, a exprimé sa volonté de se joindre à l'action à l'échelle nationale si les problèmes qui détruisent les universités publiques ne sont pas résolus.

Le syndicat, dans une déclaration signée par son président, le Dr Monday Hassan, et son secrétaire, le Dr Lomka Iliya Kopdiya, a déclaré que la section soutiendrait les efforts qui obligeraient les gouvernements fédéral et étatique à prendre au sérieux la responsabilité d'assurer un enseignement universitaire de qualité au Nigeria.

Il a déploré l'échec du gouvernement à signer et mettre en œuvre l'accord renégocié de Nimi Briggs, ajoutant que l'échec des 170 milliards de nairas approuvés en 2023 pour la revitalisation des universités publiques est un autre problème majeur, soulignant que ces actions malheureuses, aggravées par la mauvaise réalité socio-économique, ont a créé le problème de la fuite des cerveaux.

« La plupart des intellectuels très estimés qui devraient être sur le terrain pour encadrer les futurs universitaires partent à la recherche d'une meilleure rémunération à l'extérieur du pays », a déploré le syndicat.

Le syndicat a donc appelé les gouvernements fédéral et des États à aller au-delà de la rhétorique et des expressions de bonnes intentions pour prendre des mesures décisives pour éviter la grève imminente.

LISEZ AUSSI CES TOP HISTOIRES DE JOURNAL AFRIQUE

Avatar de Abedi Bakari