Un groupe déplore la négligence du gouvernement envers les enseignants du primaire à Kogi – Nigéria

Le groupe a déclaré que le gouvernement de l’État avait négligé le bien-être des enseignants du primaire, comme en témoigne le non-paiement de l’intégralité des salaires.

La coalition d’organisations de la société civile, le réseau des ONG Kogi (KONGONET), a déploré la réduction continue de la qualité de l’éducation de base dans tout l’État.

Cela a été annoncé lors du point de presse du 4ème trimestre 2022 par KONGONET à Lokoja.

Le point de presse adressé par Idris Ozovehe Muraina et Success Adejoh, respectivement président et responsable des relations publiques, KONGONET recommande une réhabilitation et un soutien immédiats aux victimes des inondations de 2022 qui ont perdu leurs sources de moyens de subsistance, leurs maisons et leurs propriétés, y compris les cultures et les terres agricoles, afin de réduire les difficultés auxquelles elles sont confrontées.

Au cours de la période considérée, un membre de KONGONET, la Coalition d’action de la société civile pour l’éducation pour tous (CSACEFA), par l’intermédiaire de son coordinateur d’État, a déclaré que le gouvernement de l’État avait négligé le bien-être des enseignants du primaire, comme en témoigne le non-paiement de l’intégralité des salaires. aux enseignants de l’éducation de base dans les zones de gouvernement local de l’État et le non-entretien des infrastructures scolaires de base.

A LIRE AUSSI: Yahaya Bello donne un ultimatum de 2 jours à l’éminent monarque pour ne pas avoir accueilli Buhari

La coalition a appelé l’État et les gouvernements locaux à résoudre immédiatement les problèmes et à sauver l’avenir des enfants de l’État de Kogi.

Ils ont également appelé le gouvernement de l’État à donner suite au rapport d’évaluation de l’impact des inondations KONGONET de 2022 et aux recommandations mises à la disposition du gouvernement de l’État par l’intermédiaire du secrétaire du gouvernement de l’État de Kogi le 12 octobre 2022.

La coalition d’OSC a noté avec consternation que depuis plus d’un an, la radio d’État de Kogi (FM 94.1) est restée dans un état perpétuel de dormance malgré plusieurs appels au gouvernement de l’État pour acheter l’émetteur requis pour la seule radio appartenant à l’État.

Ils ont réitéré leurs appels au gouvernement de l’État de Kogi pour qu’il achète l’émetteur requis pour la seule radio publique de la capitale de l’État de Kogi et relance la station de radio pour une diffusion efficace de l’information à l’approche des élections générales.

Avatar de Abedi Bakari