Sécurité alimentaire : ALGON soutient les politiques agricoles du gouverneur Alia – Nigéria

Dans un contexte de hausse des prix des denrées alimentaires et de pénurie dans le pays, la section de l’État de Benue de l’Association des gouvernements locaux du Nigeria (ALGON) a félicité le gouvernement de l’État d’avoir pris l’initiative d’assurer la suffisance alimentaire grâce à des subventions.

Le gouvernement a récemment accordé des subventions sur les engrais et les outils agricoles, ainsi que des programmes de prêts pour les petites entreprises par le biais de sociétés coopératives.

L’association a également félicité le gouverneur de l’État, le père. Hyacinth Alia, sur la directive selon laquelle tous les dirigeants du gouvernement local ainsi que les principaux ministères et organismes paraétatiques du gouvernement proposent des modèles et des méthodes durables pour garantir que l’État de Benue conserve son titre de « panier alimentaire de la nation ».

La position de l’association a été contenue dans un communiqué publié au nom des 23 présidents intérimaires des gouvernements locaux de l’État à la fin d’un atelier de sensibilisation de deux jours sur le « Rôle du gouvernement local dans le renforcement de la capacité du gouvernement fédéral en matière d’urgence en matière de sécurité alimentaire. Programme. »

L’atelier a été facilité par le Bureau du Secrétaire du Gouvernement de la Fédération et les promotions SEGNIP à Abuja.

L’ALGON a soutenu que le plaidoyer pour que les Nigérians mangent ce qu’ils cultivent était déjà attendu depuis longtemps, soulignant que l’État de Benue est déjà sur la bonne voie pour garantir une augmentation géométrique de la production agricole, malgré l’état d’insécurité et les dures réalités économiques dans le pays. pays.

La résolution signée par l’État ALGON, composé de 23 dirigeants du conseil, sous la direction de l’honorable Phillips Achua (président du gouvernement local de Konshisha), a souligné que l’État de Benue enregistre le plus haut niveau de production d’igname au Nigeria et que plus de 200 camions d’igname sont transportés. chargés quotidiennement depuis le seul marché de Zaki-Biam.

Il a ajouté que le gouvernement fédéral devrait envisager davantage d’interventions et des exigences agricoles plus abordables, de manière à aider les agriculteurs à migrer de l’agriculture paysanne vers l’agriculture mécanisée.

L’association, tout en saluant les pas de géant d’Alia pour son engagement à dynamiser l’agriculture à travers les diverses incitations et mesures de sécurité visant à protéger les agriculteurs des attaques incessantes, a également appelé le gouvernement fédéral à intervenir dans les domaines des installations de stockage des aliments et à faire également fructifier produisant des récoltes de semences qui garantiront une agriculture toute l’année disponible aux agriculteurs de Benue.

Il a suggéré la mise en œuvre de politiques de rachat qui alimenteraient les stations de la réserve nationale de céréales, étant donné que l’État de Benue possède la texture du sol, le climat et les ressources humaines appropriés pour nourrir une partie substantielle du Nigeria.

Il a en outre exhorté le gouvernement fédéral à soutenir les initiatives du gouvernement de l’État visant à utiliser pleinement son potentiel agricole.

L’ALGON a félicité le secrétaire du gouvernement de la Fédération, le sénateur George Akume, et le directeur général du SEGNIP, l’ingénieur Kayode Adegbayo, pour avoir mis en place un programme qui aborde les questions fondamentales de la sécurité alimentaire, en réduisant les importations alimentaires, ce qui réduira la pauvreté et améliorer la croissance des produits nationaux du Nigéria.

Il a noté : « Ainsi, à cette fin, nous félicitons notre gouverneur de l’État, le père Hyacinth Iormem Alia, pour sa direction déterminée de l’État. Il fait déjà de grandes choses dans les zones d’insécurité, ce qui est un moyen sûr d’assurer une tendance à la hausse de l’agriculture. en plus de fournir un environnement propice à l’agriculture locale et, de notre côté, nous continuerons à le soutenir, ainsi que le gouvernement fédéral, pour atteindre les objectifs souhaités.

« La Bénoué est une région agricole riche ; cela n’est pas contesté, car les cultures populaires comprennent : oranges, mangues, patates douces, manioc, soja, maïs de Guinée, lin, ignames, sésame, riz, arachides et palmier.

« Tout ce dont les gens ont besoin, c’est d’encouragements, ce que fait l’État, mais l’État ne peut pas y parvenir seul. Nous avons besoin que le gouvernement fédéral agisse en fournissant des équipements agricoles modernes. Nous pensons que si toutes ces opportunités sont exploitées, le Nigeria en aura fini avec l’importation de produits alimentaires.

Avatar de Abedi Bakari