Les femmes encouragées à prendre part au leadership – Tanzanie

DAR ES SALAM : Les FEMMES en Tanzanie ont été encouragées à participer pleinement aux postes de direction au niveau du gouvernement local afin de faire partie du changement qu'elles souhaitent voir dans la communauté.
Cela a été dit lors d'un dialogue ouvert sur l'espace sûr des femmes, axé sur le leadership, organisé par le Programme de réseautage sur le genre en Tanzanie (TGNP) en collaboration avec l'ONU Femmes (ONU Femmes) pour encourager la participation des femmes au leadership.
Le dialogue comprenait des témoignages de différentes dirigeantes locales qui ont raconté leur parcours de leadership pour encourager leurs concitoyennes à tenter leur chance dans différents postes du gouvernement local.
Ouvrant le dialogue, la directrice exécutive du TGNP, Mme Lilian Luindi, a déclaré que ce sont les femmes qui travaillent dur dans les communautés. Par conséquent, occuper des postes de direction et participer aux tables de décision contribuera à résoudre de nombreux problèmes rencontrés directement par les femmes.
« Reconnaissant l'importance et la contribution significative des femmes, qui constituent plus de la moitié de tous les Tanzaniens (51,3 pour cent selon le recensement de 2022), au développement du pays, le gouvernement a signé divers accords internationaux et régionaux qui établissent les fondements de l'égalité humaine. , y compris les droits et l'égalité dans la participation à tous les niveaux de leadership », a déclaré Mme Liundi.
Elle a déclaré qu'à travers les histoires d'autres femmes dirigeantes, les femmes auront l'occasion de comprendre le parcours du leadership et les moyens possibles qu'elles peuvent utiliser et de croire que lors des élections de cette année et de l'année prochaine, les femmes prendront de nombreuses chances.
Donnant les données sur les femmes dirigeantes, elle a déclaré : « En termes de députés élus, les femmes représentent 25 sur 264 députés, soit seulement 9,5 pour cent de tous les députés. Le nombre de femmes parlementaires occupant des sièges spéciaux est de 113, ce qui équivaut à 29 pour cent de tous les parlementaires. Le nombre total de femmes parlementaires est de 142, ce qui représente 37 pour cent du nombre total de parlementaires, qui est de 393. »
Elle a ajouté que les plus grands défis auxquels sont confrontées les femmes pour devenir des leaders incluent les coutumes et les traditions qui compromettent la capacité des femmes à être des leaders et l'instabilité financière pour beaucoup de femmes.
Témoignant de son parcours de leadership, conseillère aux sièges spéciaux du district de Mtwara, Mme Farida Abdalah Mohamed a déclaré que les femmes ne devraient pas abandonner lorsqu'elles sont dans la course pour devenir des leaders.
« Nous ne pouvons devenir des leaders locaux ou même des leaders gouvernementaux que si nous n'abandonnons pas le rêve de devenir des leaders, cela comporte des défis, mais si, en tant que femmes, nous pouvons apporter des changements dans nos communautés et aider nos concitoyennes à accéder à l'autonomisation économique. et le développement », a déclaré Mme Mohamed.
La facilitatrice du dialogue, Mary Nsemwa, a déclaré que l'apprentissage d'autres femmes qui ont réussi à devenir des leaders aidera davantage de femmes en Tanzanie à oser prendre des risques et à devenir des leaders dans leurs communautés et au niveau national en général.

Avatar de Abedi Bakari