Le gouvernement nigérien va réorganiser les médias publics – Nigéria

Le gouvernement de l’État du Niger a exprimé sa détermination à réorganiser les médias publics pour suivre les tendances de la numérisation des médias dans le pays.

Le député. Le commissaire à l’information et aux stratégies, le Dr Emmanuel Musa Umar, a fait cette promesse lors d’une visite au bureau de zone du centre-nord de Voice of Nigeria à Minna, la capitale de l’État.

Le commissaire a déclaré: « Notre objectif principal dans l’État est actuellement de mettre à niveau la télévision d’État, les stations de radio et les journaux appartenant à l’État (Newsline) de leur situation actuelle ».

Il a noté que la plupart des installations, en particulier dans la station de radio (Radio Niger) et la presse écrite (Newsline Newspaper) étaient analogiques et devaient rattraper la technologie moderne.

Il a en outre déclaré que des plans étaient en cours par le gouvernement pour moderniser et convertir les stations de rappel radio de l’État à travers l’État en stations FM fonctionnelles.

« La mise en place des stations FM stimulera la diffusion de l’information aux communautés rurales de l’État ».

Tout en félicitant le gouvernement de l’État d’avoir approuvé la diffusion en langue fulfulde pour l’ensemble de la population des groupes ethniques peuls à travers l’État, l’État a souligné que « le groupe ethnique peul faisait partie des groupes ethniques les plus importants dispersés dans tout l’État, d’où le devoir du gouvernement de l’État de tendez toujours la main vers eux dans une langue qu’ils comprendront mieux ».

Le commissaire qui a été impressionné par les services de Voice of Nigeria qui diffusent en huit (8) langues anglaise, française, arabe, swahili, ainsi que les langues haoussa, fulfulde, yoruba et igbo, a mentionné que le gouvernement de l’État s’associera désormais à la Voix du Nigéria (VON) dans le cadre de ses plans en cours de réorganisation du secteur des médias dans l’État.

Avatar de Abedi Bakari