La commission des entreprises publiques appelle Eskom à faire face de manière décisive aux coupures d’électricité – Afrique du Sud

Le président du comité, Khaya Magaxa, souhaite un briefing détaillé de la direction d’Eskom sur ce que fait l’entreprise pour garder les lumières allumées ainsi qu’une mise à jour sur le remplacement du PDG sortant Andre de Ruyter.

CAPE TOWN – Le comité de surveillance des entreprises publiques du Parlement souhaite qu’Eskom traite le délestage de manière décisive ou le réduise à au moins une ou deux étapes.

Le président du comité, Khaya Magaxa, souhaite également un briefing détaillé de la direction d’Eskom sur ce que fait l’entreprise pour garder les lumières allumées, ainsi qu’une mise à jour sur le remplacement du PDG sortant Andre de Ruyter.

Le comité effectuera une visite de contrôle au siège d’Eskom la semaine prochaine pour obtenir des réponses sur ce qui est fait à propos de la crise en cours.

Magaxa a déclaré que les coupures de courant des étapes 5 et 6 sont un désastre qui ne peut être toléré, et Eskom doit y faire face de manière décisive.

Il a déclaré que le comité posera des questions à Eskom sur ce qui est fait pour traiter de toute urgence le délestage.

« Soit vous devez y faire face de manière décisive, soit au moins le réduire à une ou deux étapes, car s’il dépasse deux, trois ou quatre, c’est vraiment un désastre qui ne peut être toléré. Personne ne peut même l’accepter. »

Ghaleb Cachalia, membre du comité, a déclaré que le comité devait également recevoir des détails sur la capacité de production et l’approvisionnement en diesel, et recevoir des réponses sur les ressources financières nécessaires pour mettre fin au délestage.

Avatar de Slimane Berhanu