Guterres condamne le meurtre du personnel de sécurité de l'ONU à Gaza – Nigéria

Le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, a condamné le meurtre d'un membre du personnel du Département de la sûreté et de la sécurité (DSS) de l'ONU.

Le personnel est mort et un autre a été blessé lorsque leur véhicule de l'ONU a été heurté alors qu'ils se rendaient à l'hôpital européen de Rafah, à Gaza.

Le responsable des projets, âgé de 53 ans, a été tué dimanche lors d'une frappe israélienne dans la ville centrale de Deir Al Balah, après avoir quitté Rafah.

Le porte-parole adjoint de l'ONU, Farhan Haq, a déclaré lundi aux journalistes à New York que António Guterres avait demandé une enquête approfondie sur les attaques.

« Alors que le conflit à Gaza continue de faire de lourdes pertes, non seulement parmi les civils mais aussi parmi les travailleurs humanitaires, le Secrétaire général réitère son appel urgent à un cessez-le-feu humanitaire immédiat et à la libération de tous les otages », a-t-il déclaré.

Répondant aux questions des journalistes, Haq a déclaré que l'ONU était toujours en train de rassembler des informations sur l'incident.

Il a confirmé plus tard que le membre du personnel de sécurité tué était un membre du personnel international, ce qui constitue le premier décès de ce type au sein de l'ONU dans le conflit à Gaza.

Par ailleurs, l'agence des Nations Unies pour les réfugiés palestiniens, l'UNRWA, a rapporté qu'un autre membre de son personnel avait été tué pendant la guerre, portant le nombre total à 188.

LISEZ AUSSI CES TOP HISTOIRES DE JOURNAL AFRIQUE

Avatar de Abedi Bakari