Vendredi, le quatrième suspect du meurtre par la police comparaîtra devant le Strand Magistrates Court – Afrique du Sud

Il a été le dernier à être arrêté par les Hawks après la découverte du corps de l’agent de 33 ans dans la communauté Strand de Lwandle le jour de Noël.

DOSSIER : L’agent de police, qui n’a pas encore été nommé, a reçu plusieurs coups de feu et des coups de couteau. Photo : Twitter/@SAPoliceService.

CAPE TOWN – L’affaire contre un quatrième suspect impliqué dans le meurtre d’un officier de police du Cap sera entendue vendredi devant le Strand Magistrate’s Court.

Il a été le dernier à être arrêté par les Hawks après la découverte du corps de l’agent de 33 ans dans la communauté Strand de Lwandle le jour de Noël.

Pendant ce temps, l’affaire contre les trois complices présumés de l’homme a été entendue mercredi devant le même tribunal où l’affaire a été renvoyée.

Deux des suspects sont déjà entrés dans le box des accusés du Strand Magistrate’s Court tandis qu’un troisième suspect, blessé lors de l’attaque, est resté à l’hôpital sous surveillance policière.

Ils doivent revenir sur le banc des accusés le 10 janvier 2023 pour une demande officielle de mise en liberté sous caution.

L’agent de police, qui n’est pas encore nommé, a reçu plusieurs coups de feu et des coups de couteau.

Il a été tué après avoir terminé son quart de travail – qui s’est terminé aux petites heures du matin.

Les autorités ont déclaré qu’avant de se faire voler son arme à feu et son téléphone portable, le policier tué avait tiré plusieurs coups de feu, blessant l’un de ses quatre agresseurs présumés.

L’arme a depuis été récupérée et pourrait devenir un élément de preuve clé dans une autre affaire de meurtre de flic.

Avatar de Slimane Berhanu