Samatu devrait s’abstenir de protester contre de fausses informations – Afrique du Sud

Samatu a accusé le département d’avoir manqué à son engagement d’employer des médecins qui ont accompli leur service communautaire légal, cependant, le département a déclaré qu’il ne s’était jamais engagé à les employer.

JOHANNESBURG – Le Département national de la santé a déclaré que le Syndicat de l’Association médicale sud-africaine (Samatu) devrait s’abstenir de toute action de protestation basée sur de fausses informations, après que le syndicat a menacé de se rendre au siège du département plus tard ce mois-ci.

Samatu a accusé le département d’avoir manqué à son engagement d’employer des médecins ayant accompli leur service communautaire légal.

Cependant, le ministère a déclaré que bien qu’il soit conscient du problème des médecins au chômage, il ne s’est jamais engagé à les employer.

 » Aux termes de la Loi nationale sur la santé, une fois que les médecins ont terminé leur service communautaire, ils deviennent alors libres de chercher un emploi dans les lieux de travail de leur choix. Il leur appartient donc de postuler à des postes dans divers hôpitaux sous la juridiction des départements provinciaux de la santé. ou dans leur secteur privé de la santé », a déclaré le porte-parole du département, Foster Mohale.

Le département a déclaré qu’il s’engage en permanence avec le Trésor national pour améliorer l’allocation budgétaire du secteur de la santé afin qu’il puisse absorber davantage de médecins dans le système.

« L’appel de Samatu aux médecins qui n’ont pas d’emploi est basé sur de fausses informations. À aucun moment, le département ne s’est engagé à trouver un emploi aux médecins qui ont terminé leur programme de service communautaire. »

Avatar de Slimane Berhanu