Ramaphosa appelle les municipalités à assouplir les réglementations régissant le commerce informel – Afrique du Sud

Les municipalités continuent de faire l’objet de critiques selon lesquelles les règlements restreignent les commerçants informels. Cela comprenait une interdiction des vendeurs de rue sans licence.

Célébrations du 8 janvier de l’ANC à Mangaung en janvier 2023. Photo : EWN/Jacques Nelles

BLOEMFONTEIN – Le président de l’ANC, Cyril Ramaphosa, a appelé dimanche le gouvernement local à assouplir les réglementations régissant l’économie informelle.

Ramaphosa s’exprimait lors des célébrations annuelles du parti le 8 janvier à Bloemfontein.

Célébration du 111e anniversaire de l’ANC au stade Dr Petrus Molemela

Les municipalités continuent de faire l’objet de critiques selon lesquelles les règlements restreignent les commerçants informels. Cela comprend une interdiction des vendeurs de rue sans licence.

Ramaphosa a appelé les municipalités de tout le pays à suivre les politiques de développement économique du canton de Gauteng.

« Un message très clair à nos municipalités : lorsque vous appliquez vos règlements, les règlements doivent être appliqués de manière à responsabiliser nos gens », a-t-il déclaré.

« Ceux qui sont dans le secteur informel et qui vendent les marchandises ou les produits qu’ils vendent le font pour soutenir les moyens de subsistance de leurs ménages. »

Des centaines d’entreprises locales formelles et informelles ont reçu un coup de pouce bien nécessaire lors des célébrations du 111e anniversaire de l’ANC, qui ont attiré des milliers de personnes dans le métro de Mangaung.

Les affaires de Bloem en plein essor au milieu des célébrations du 8 janvier de l’ANC

Avatar de Slimane Berhanu