PP innocente Cele de conduite contraire à l’éthique, après des allégations d’abus de pouvoir – Afrique du Sud

Selon le rapport, bien que l’instruction de Cele était incorrecte en droit – il s’agissait d’une véritable erreur qui ne viole pas la loi sur l’éthique de l’exécutif.

Le ministre de la police Bheki Cele et la direction du SAPS informent le comité du portefeuille de la police des statistiques de la criminalité du quatrième trimestre le 3 juin 2022.

JOHANNESBURG – Le bureau du Protecteur du citoyen a blanchi le ministre de la police Bheki Cele de conduite contraire à l’éthique à la suite d’une plainte l’accusant d’abus de pouvoir.

La plainte accusait Cele d’abus de pouvoir en s’ingérant dans la décision du commissaire de la police nationale, le général Fannie Masemola, de mettre fin à la suspension de certains membres.

Cele a écrit une lettre à Masemola lui demandant de mettre fin aux procédures disciplinaires contre les membres prétendument impliqués dans des irrégularités d’approvisionnement en EPI.

Le protecteur public par intérim Kholela Gcaleka a publié le rapport du troisième trimestre sur 15 enquêtes conclues à travers le pays et parmi celles-ci, se trouvait la plainte contre Cele.

Le bureau du protecteur du public est seul habilité à enquêter sur les allégations d’inconduite au regard de la loi sur la déontologie des membres de l’exécutif.

L’enquête a trouvé des preuves que Cele avait fait obstruction à la loi de surveillance de l’article sept en ordonnant à Masemola de mettre fin à l’action disciplinaire.

Selon le rapport, bien que l’instruction de Cele était incorrecte en droit – il s’agissait d’une véritable erreur qui ne viole pas la loi sur l’éthique de l’exécutif.

Des enquêtes plus approfondies n’ont révélé aucun lien entre le ministre et une entité impliquée dans les irrégularités présumées en matière de passation des marchés.

Certaines des conclusions concernent la mauvaise administration dans le plus grand hôpital du pays, l’hôpital universitaire Chris Hani Baragwanath.

: PP ordonne à l’hôpital de Bara d’organiser l’exhumation d’un patient enterré comme un pauvre

D’autres constatations concernent les retards inexpliqués du Fonds d’indemnisation pouvant aller jusqu’à 6 ans dans le paiement d’un plaignant.

: PP ordonne une audience après le retard de paiement de 6 ans du Fonds d’indemnisation au plaignant

Avatar de Slimane Berhanu