L’OMS s’occupe de l’évaluation des risques du nouveau sous-variant d’Omicron – Afrique du Sud

Le responsable technique de l’OMS sur le covid-19, le Dr Maria van Kerk-Hove, a déclaré que le groupe consultatif technique de l’organisme mondial de la santé s’était réuni la semaine dernière pour discuter de cette sous-variante.

Variante Omicron du SRAS-CoV-2, le virus qui cause le Covid-19. (Pixabay)

CAPE TOWN – L’Organisation mondiale de la santé a déclaré qu’elle procédait actuellement à une évaluation continue des risques de la nouvelle sous-variante omicron XBB.1.5.

Les scientifiques médicaux disent que cette sous-variante est l’une des plus de 500 que l’OMS suit dans le monde.

Le responsable technique de l’OMS sur le covid-19, le Dr Maria van Kerk-Hove, a déclaré que le groupe consultatif technique de l’organisme mondial de la santé s’était réuni la semaine dernière pour discuter de cette sous-variante.

 » Sur la base de ses caractéristiques, il fait partie d’Omicron, c’est une variante incroyablement transmissible, comme tous, il a un avantage de croissance par rapport à (ne peut pas entendre) d’Omicron, mais les données dont nous disposons pour évaluer que XBB.1.5 est actuellement très limité », a-t-elle dit.

Van Kerk-Hove dit que la plupart des informations actuellement disponibles sur cette sous-variante proviennent des États-Unis.

« Nous savons d’après les données disponibles qu’il a un avantage de croissance, il a des propriétés similaires de (ne peut pas entendre) comme XVB, nous n’avons pas encore de données sur la gravité et cela est en cours d’évaluation aux États-Unis mais aussi ailleurs », a-t-elle ajouté.

Avatar de Slimane Berhanu