Les musulmans ont la force numérique pour avoir un impact sur les sondages de 2023 —MSSN – Nigéria


Les MUSULMANS du pays ont été chargés de participer activement aux prochaines élections générales de 2023 et d’utiliser leur force numérique pour avoir un impact sur les sondages.

L’émir national (dirigeant) de la Société des étudiants musulmans du Nigéria (MSSN), Malam Shehu Uthman Abubakar, a donné la charge samedi lors de l’ouverture du 79e cours national de vacances islamiques (NIVC) à Ilorin, dans l’État de Kwara.

Malam Abubakar, qui a déclaré que le MSSN avait le devoir de participer activement à l’émergence de dirigeants crédibles et à l’intronisation de la bonne gouvernance, a conseillé aux musulmans de parler d’une seule voix et de voter sagement lors des prochaines élections.

« Nous appelons les jeunes à participer activement mais sagement aux élections générales de 2023 pour sauver le Nigeria du bord de la désintégration », a-t-il déclaré.

L’émir du MSSN a déclaré que le MSSN possédait la force politique et la structure nécessaires pour faire la différence lors des élections démocratiques du pays en 2023, notant qu’avec 236 conseils régionaux, chacun équivalant à environ deux zones de gouvernement local, le groupe compte environ six millions de membres à travers le pays. .

« MSSN a des succursales dans 510 établissements d’enseignement supérieur et 17 097 dans des établissements post-primaires, soit un total de 20 709 succursales à travers le pays », a-t-il déclaré.

Le gouverneur Abdulrahman Abdulrazaq de l’État de Kwara, dans son discours, a déclaré que la NIVC devrait être utilisée pour lutter contre la décadence et le quasi-effondrement de la moralité chez les enfants.

« La vitesse à laquelle les jeunes s’impliquent dans les vices sociaux est alarmante. La toxicomanie, la baisse de l’engagement envers le bien collectif et l’utilisation abusive des médias sociaux sont des problèmes qui doivent retenir notre attention », a déclaré le gouverneur Abdulrazaq.

Le président du conseil des pères hôtes et des mentors pour le programme, le juge Abdullahi Idris Haroon, a déclaré : « Notre force numérique en tant que musulmans au Nigeria ne sera efficace qu’avec l’unité et la collaboration ».

Des participants des 19 États du nord et du Territoire de la capitale fédérale (FCT) ont assisté à l’événement, auquel ont également participé le sénateur Ibrahim Shekarau, des représentants du sultan de Sokoto, Alhaji Muhammad Sa’ad Abubakar, entre autres.

VOUS NE DEVRIEZ PAS MANQUER CES TITRES DE TRIBUNE NIGÉRIEN

EXPLICATION PICTORIALE : Comment identifier les faux billets de naira

La Banque centrale du Nigéria (CBN) a publié des fonctionnalités de sécurité pour aider à identifier les faux nouveaux billets en naira. Selon le modèle de CBN, les fonctionnalités de sécurité à surveiller sont les suivantes…

Les travailleurs des conseils d’Ondo arrêtent l’assemblée sur l’autonomie de LG

Les employés du gouvernement LOCAL sous l’égide du Nigeria Union of Local Government Employees (NULGE), Ondo, ont pris d’assaut mardi la State House of Assembly, menaçant d’une confrontation avec les législateurs au sujet de la signature de l’autonomie du gouvernement local…

FG arrête les retraits d’espèces sur les comptes publics

Le gouvernement fédéral met la touche finale à toutes les mesures nécessaires pour arrêter les retraits en espèces des comptes des administrations fédérales, étatiques et locales. Le directeur/directeur général de l’unité nigériane de renseignement financier (NFIU), Modibbo Hamman Tukur, a révélé…

Les représentants sondent les ventes de pétrole brut de plus de 2,4 milliards de dollars de perte de revenus

La Chambre des représentants a dévoilé mardi son intention d’enquêter sur l’allégation concernant la perte présumée de plus de 2,4 milliards de dollars de revenus provenant de la vente illégale de 48 millions de barils de pétrole brut exportés de 2014 à ce jour…

Emefiele/DSS Tango : Falana demande au pouvoir judiciaire de traiter les affaires de liberté civile de manière équitable

L’avocat des droits de l’homme, M. Femi Falana, a abordé mardi la décision controversée de la police secrète du pays d’arrêter et de détenir le gouverneur assiégé de la Banque centrale du Nigéria (CBN), Godwin Emefiele…

ÉDITORIAL : Les nouvelles limites de retrait en espèces de CBN

Dans le prolongement de sa refonte des billets N200, N500 et N1000, la Banque centrale du Nigéria (CBN) a récemment annoncé une nouvelle politique qui oblige les banques de dépôt et autres institutions financières à garantir que…

Avatar de Abedi Bakari