Les meilleures citations de #ANC55 jours 2 et 3 – Afrique du Sud

De Masina « l’homme qui se respecte qui ne prendra pas 1000 rands à un autre homme » aux « virages soudains, très dangereux et potentiellement mortels sur la N3 », beaucoup a été dit en marge de la conférence élective nationale de l’ANC, et nous avons résumé certains de nos meilleurs commentaires.

JOHANNESBURG – Alors que dimanche se termine avec le vote en cours pour les sept premiers du Congrès national africain (ANC), les citations ont de nouveau abondé dans et autour de Nasrec.

Voici quelques-uns de nos meilleurs tels qu’ils ont été entendus samedi et dimanche lors de la conférence élective nationale du parti.

« En tant qu’homme qui se respecte, même si je rejoins la file d’attente du chômage à partir du premier janvier, je ne prendrai pas 1 000 rands à un autre homme pour voter d’une manière ou d’une autre. »

Mzwandile Masina était, jusqu’à dimanche après-midi, en lice pour le poste de trésorier général de l’ANC. Expliquant les raisons de son retrait de candidature, il a déclaré que Mabe et lui-même avaient les mêmes valeurs et partisans, et qu’ils ne voulaient pas diviser les électeurs.

L’ancien maire d’Ekurhuleni a ajouté qu’en raison de cette décision, il ne sera pas incité à voter de cette manière ou d’une autre, par la corruption ou tout autre moyen.

Révolutionnaires à la pièce et autres principales citations sur les côtés du jour 1 de # ANC55

Lors d’une conférence de presse samedi, le porte-parole national sortant de l’ANC, Pule Mabe, a condamné les actions de certains délégués fougueux, dont le soutien à la candidature semblait aller au-delà du simple chant.

« Nous permettons aux gens de chanter. Nous permettons aux gens de chanter sur différentes préférences, mais quand ils ont commencé à taper sur des tables… ces tables n’appartiennent pas à l’ANC, elles appartiennent à Nasrec. »

« Vous ne pouvez pas vous conduire vous-même, vous ne pouvez pas conduire votre nez pointu et ensuite commencer à faire des déclarations parce que maintenant votre estomac est élastique. »

Les propos d’Hasani Ngobeni – le porte-parole de la région du Limpopo Norman Mashabane, qui commentait la vidéo désormais virale de N3.

Ngobeni a déclaré qu’ils avaient été surpris après leur pause déjeuner samedi « par un demi-tour soudain, très dangereux et mettant la vie en danger par le vice-président, que nous devrions maintenant pouvoir prendre la N3 et continuer vers le KwaZulu-Natal. « 

L’ANC Limpopo rejette les affirmations selon lesquelles il a « décidé de prendre la N3 » en faveur de Mkhize

Il a affirmé que les délégués de la province soutiennent toujours Ramaphosa à la présidence de l’ANC.

Aux côtés de Nasrec dimanche un délégué du Cap oriental, soutien exprimé pour le secrétaire général de l’ANC, Phumulo Masualle, le louant d’être un candidat aux références convaincantes, qui a servi avec succès à la présidence de la province pendant deux mandats, et selon ce délégué, « sans crise cette fois-là ».

« Yingakho aphindisa imali eyafakwa ku compte yakhe parce qu’il n’y a pas de corruption. »

Traduit, il a dit que c’est pourquoi Masualle a rendu l’argent qui a été déposé sur son compte car il n’y a pas de corruption.

Masualle a été impliqué par le Protecteur du citoyen dans le détournement de fonds lors des funérailles de l’ancien président Nelson Mandela en 2013 – où 250 000 rands ont été déposés sur le compte bancaire personnel de Masualle. À l’époque, il était le MEC pour les finances et le développement économique du Cap oriental.

Le délégué a déclaré que c’est parce que Masualle n’est pas corrompu qu’il peut faire avancer l’ANC, sans la « pourriture » dans le parti, et « l’argent étant fourré dans des matelas ».

« 

« KwaKhongolose kuyahlonishwa, sidume ngokuhlonipha, sidume ngokuthi umholi noma ngabe asifisi kanjani ukuthi abe kwi-position, siyambekezelela simlalele. »

« A l’ANC, nous montrons du respect. Et nous sommes connus pour être patients et à l’écoute d’un dirigeant, même si nous ne voulons désespérément pas qu’il occupe cette position. »

C’est ce qu’a déclaré le président de l’ANC au KZN, Siboniso Duma, qui était en conversation avec ‘Kwazi Kwaza samedi. Douma a réprimandé le comportement des délégués de sa province, qui ont chahuté Ramaphosa lors de son discours sur le rapport politique vendredi.

Avatar de Slimane Berhanu