Le Premier ministre appelle à des pratiques médiatiques éthiques – Tanzanie

DAR ES SALAM : Le Premier ministre Kassim Majaliwa a demandé aux autorités de gestion des médias de veiller à ce que les médias respectent les normes éthiques et s'abstiennent de publier des contenus qui portent atteinte aux valeurs, traditions et coutumes tanzaniennes.

Par ailleurs, le Premier ministre a déclaré que le gouvernement poursuivra ses efforts de collaboration avec les acteurs des réseaux sociaux et des médias, afin de garantir l'expansion soutenue du secteur et sa contribution au progrès de la nation.

« En utilisant les médias, en particulier les réseaux sociaux, nous avons réussi à diffuser des informations auprès du grand public concernant les initiatives et les plans gouvernementaux, tout en favorisant l'engagement et la participation des citoyens à plusieurs initiatives et plans. » il a observé que M. Majaliwa a fait ces remarques mardi à Dar es Salaam lors de la conférence JUMIKITA de l'Association des journalistes des médias sociaux. Les remarques de Majaliwa sont intervenues lors d'une conférence qui a également passé en revue les réalisations de trois ans de la présidente Samia Suluhu Hassan.

Le PREMIER ministre, Kassim Majaliwa, s'adresse mardi au symposium de l'Association tanzanienne des journalistes des médias sociaux à Dar es Salaam. (Photo du Cabinet du premier ministre)

Il a noté que le gouvernement a déployé des efforts importants pour améliorer les lois et les directives régissant le secteur de l'information, favorisant ainsi un environnement dans lequel les journalistes peuvent travailler librement tout en respectant les valeurs culturelles et les droits individuels.

« Depuis l'arrivée au pouvoir du président Samia, nous avons assisté à une croissance significative du secteur de l'information, notamment l'augmentation du nombre d'utilisateurs et de lecteurs d'informations via les réseaux mobiles », a expliqué Majaliwa.

Il a également annoncé la préparation d'une stratégie nationale de communication, visant à garantir que les parties prenantes à tous les niveaux reçoivent suffisamment d'informations et participent activement au développement national, renforçant ainsi la communication gouvernementale.

A LIRE AUSSI : Les médias appelés à respecter l’éthique et les lois

Auparavant, le ministre de l'Information, des Communications et des Technologies de l'information, Nape Nnauye, avait demandé à l'Autorité tanzanienne des communications (TCRA) de préparer un programme de formation à court terme pour les journalistes en ligne afin de renforcer leurs capacités à faire leur travail sur la base des valeurs et de la culture tanzaniennes.

Pour sa part, le président de JUMIKITA, Shaban Matwebe, a profité de l'occasion pour remercier le gouvernement d'avoir géré la croissance durable du secteur des médias dans le pays, notamment en renforçant son indépendance.

Le responsable de la communication et des relations publiques de la TCRA, M. Rolf Kibaja, a déclaré que la TCRA supervise les fournisseurs de services en ligne agréés, surveille et examine leur contenu pour garantir la fourniture d'un contenu de qualité.

« Pour ceux qui fournissent un contenu inapproprié et n'ont pas de licence TCRA, des poursuites judiciaires appropriées sont engagées », a-t-il affirmé. En juin 2023, les rapports des TCRA indiquent qu'il y a une augmentation du nombre d'entités de radiodiffusion enregistrées, dont 272 télévisions en ligne, 66 chaînes de télévision. stations, 81 télévisions par câble, 225 radios et huit radios en ligne.

Au cours de l'exercice 2024/25, le ministère de l'Information, de la Communication et des Technologies de l'information prévoit de superviser l'enregistrement et la gestion des infrastructures TIC essentielles dans le pays, de mettre à jour le système de statistiques sur la cybercriminalité et les incidents en collaboration avec la police, la police nationale. Ministère public et pouvoir judiciaire.

Les autres priorités du ministère pour assurer la sécurité en ligne comprennent le renforcement des capacités de l'unité de criminalistique numérique de la police au siège de Dar es Salaam et de Zanzibar, la mise à jour de la stratégie publique de sensibilisation à la cybersécurité 2024/25-2027/28 et l'élaboration d'une stratégie pour protection des enfants contre les abus en ligne.

Avatar de Abedi Bakari