Le délestage parmi les principaux obstacles rencontrés par la classe matricielle 2022 – Afrique du Sud

Trente-quatre élèves les plus performants des écoles publiques du pays ont été honorés jeudi lors d’une modeste cérémonie organisée par le Département de l’éducation de base.

La ministre de l’Éducation de base, Angie Motshekga, a honoré la classe matricielle des meilleurs élèves de 2022 à Midrand le 19 janvier 2023. Photo : Katlego Jiyane/Eyewitness News.

JOHANNESBURG – Le délestage et le manque de ressources étaient quelques-uns des problèmes rencontrés par les meilleurs élèves de la classe matricielle de 2022.

Trente-quatre élèves les plus performants des écoles publiques du pays ont été honorés lors d’une cérémonie modeste organisée par le Département de l’éducation de base, à Midrand, jeudi.

Les célébrations ont eu lieu quelques heures avant que le département ne publie les résultats du certificat national senior.

Alors que les 34 élèves savaient au moins qu’ils avaient réussi avec brio, ils ne savaient pas quelles étaient leurs notes finales ni combien de distinctions ils avaient obtenues.

Simone Anna-Mart Louw du Western Cape a partagé son secret du succès.

« Je me suis assez reposé et j’ai aussi une vie sociale. Je pense que si vous êtes derrière votre bureau toute la journée à étudier, vous perdez la perspective. »

Bathobile Nkambule de Mpumalanga a déclaré qu’il avait battu les chances de délestage pour s’imposer.

« Je devais utiliser des bougies pour étudier, sinon ma batterie serait à plat et je serais obligé d’utiliser des manuels sur papier. »

Le taux de réussite à battre cette année est de 76,4% atteint par la promotion 2021.

Avatar de Slimane Berhanu