L’arrestation de la police de Gauteng voulait la cheville ouvrière mozambicaine de l’enlèvement – Afrique du Sud

La police agissait sur la base d’un mandat d’arrêt et d’une demande d’extradition du gouvernement mozambicain.

JOHANNESBURG – La police de Gauteng, en collaboration avec Interpol, a arrêté un chef de file de l’enlèvement mozambicain recherché dans un domaine haut de gamme à Centurion.

La police agissait sur la base d’un mandat d’arrêt et d’une demande d’extradition du gouvernement mozambicain.

L’homme fait face à des accusations d’enlèvement et de rançon.

Le suspect devrait comparaître devant le tribunal de première instance de Randburg lundi, date à laquelle les procédures d’extradition commenceront immédiatement.

« Samedi soir, l’équipe composée également d’un groupe de travail spécial, du renseignement sur la criminalité et du crime organisé s’est jetée sur l’homme de 50 ans à une adresse identifiée à Centurion où il a été arrêté », a indiqué la police.

« En sa possession, l’équipe a saisi une arme à feu de 9 mm, des cartouches, cinq téléphones portables, plusieurs cartes bancaires pour des banques sud-africaines, ainsi que plusieurs cartes SIM SA et mozambicaines. »

Avatar de Slimane Berhanu