La NERC émet une ordonnance de révision des tarifs à la baisse en mai à DisCos – Nigéria

LA Commission nigériane de réglementation de l'électricité (NERC) a ordonné aux 11 sociétés de distribution d'électricité (DisCos) de réduire le tarif des clients de la bande « A » de 225 N/kWh à 206,8 N/kWh pour le mois de mai 2024.

La commission l’a révélé lundi dans un communiqué de presse intitulé : « La NERC publie une ordonnance tarifaire de mai 2024 aux entreprises de distribution d’électricité ».

Le communiqué disait : « Conformément à la méthodologie tarifaire adoptée par la Commission nigériane de régulation de l'électricité, une ordonnance tarifaire révisée couvrant le mois de mai 2024 a été émise par la Commission aux onze (11) sociétés de distribution d'électricité. »

Selon la NERC, elle a examiné l'évolution des paramètres macroéconomiques au cours du mois précédent d'avril 2024 en raison de l'appréciation des taux de change qui a abouti à la réduction du tarif des clients B et A de 225 N/kWh à 206,8 kWh. .

« La Commission a examiné l'évolution des paramètres macroéconomiques au cours du mois précédent d'avril 2024 et notamment l'appréciation des taux de change.

« Par conséquent, la Commission a approuvé une révision à la baisse des tarifs des utilisateurs finals pour les clients de la bande « A », de 225 NGN/kWh à 206,8 NGN/kWh.

La commission s'est toutefois engagée à fournir un régime réglementaire équilibré et efficace répondant aux besoins de l'industrie nigériane de l'approvisionnement en électricité.

À la suite de la commande, Ikeja Electricity Distribution Company ; Société de distribution d'électricité de Kaduna ; et Abuja Electricity Distribution Company ont tous annoncé un ajustement à la baisse pour leurs clients dans les bandes d'alimentation concernées.

Nigerian Tribune rappelle qu'il y a eu un tollé suite à l'augmentation des tarifs de l'électricité par la NERC en avril, qui a été rejetée par les Nigérians, la société civile, les syndicats et d'autres.

La NERC, par l'intermédiaire de son vice-président, MusiliuOseni, avait ordonné le 3 avril une révision immédiate à la hausse des tarifs d'électricité pour les clients de toutes les bandes.

A LIRE AUSSI : « Simi ne vous doit rien » – Adekunle Gold interpelle Samklef

Avatar de Abedi Bakari