La NDLEA arrête un grand-père de 75 ans à Ekiti et une grand-mère de 70 ans à Benue pour trafic de drogues illicites – Nigéria

L'Agence nationale de lutte contre la drogue (NDLEA) a arrêté vendredi un grand-père de 75 ans, Jibril (nom de famille caché) avec 7,5 kilogrammes de cannabis au village d'Oke-asa, Ijero-Ekiti, dans l'État d'Ekiti, lors d'un raid.

Le directeur des médias et du plaidoyer de la NDLEA, M. Femi Babafemi, a déclaré dimanche dans un communiqué que l'agence avait également arrêté une grand-mère de 70 ans, Tikwase (nom de famille anonyme) avec 15,6 kilogrammes de la même substance le 9 mai lors d'une opération. à Achusa et International Market Road, Makurdi, État de Benue.

L'agence, selon le communiqué, a également intercepté trois remorques d'opioïdes comprenant 3 450 000 comprimés et 344 000 bouteilles de sirop de codéine à Abule Ado, dans la zone de gouvernement local d'Amuwo Odofin, dans l'État de Lagos, où trois suspects ont également été arrêtés en lien avec les saisies.

Babafemi a déclaré que les lots de plusieurs milliards de nairas avaient été chargés dans deux camions porte-conteneurs de 40 pieds et un autre camion de 20 pieds dans un terminal d'Abule-Osun, près du complexe de la foire internationale, avant de se diriger vers un grand entrepôt à Abule-Ado, où se trouve la NDLEA. les agents ont finalement arrêté les suspects et récupéré les lots d’opioïdes.

Parmi les personnes arrêtées figurent l'agent de l'entrepôt et les conducteurs des deux camions, tandis que le troisième conducteur a sauté pour échapper à son arrestation.

Dans le même ordre d'idées, le 7 mai, des agents de la NDLEA ont arrêté un suspect, Nwankwo (nom de famille anonyme) dans le quartier de Coker à Lagos, où 100 litres de sirop de codéine lui ont été récupérés, tandis que 60 litres de la même substance ont été saisis chez un certain Clinton (nom de famille). retenu) dans la même zone le même jour.

Pas moins de 37,5 kilogrammes de cannabis sativa chargés dans une voiture Toyota Camry ont été récupérés auprès d'un autre suspect, Segun (nom de famille anonyme), lorsque la voiture a été interceptée dans la zone Mile 12 de Lagos le 6 mai.

Un autre lot d'opioïdes composé de 59 106 comprimés de tramadol et de différentes quantités de sirop de codéine et de Rohypnol, transporté de l'autre côté de la frontière vers Garua, au Cameroun, a été intercepté par des agents de la NDLEA le 6 mai le long de la route Mubi-Yola, dans l'État d'Adamawa. Deux suspects liés à la drogue, Abubakar (nom de famille anonyme) et Adamu, un trafiquant transfrontalier qui devait transporter le lot de Mubi vers le Cameroun, ont été rapidement arrêtés.

Dans l'État d'Edo, des agents de la NDLEA ont effectué samedi une descente dans la forêt d'Iguiye, dans la zone de gouvernement local du nord-est d'Ovia, où un total de 11 636,185 kilogrammes de cannabis ont été détruits dans trois fermes mesurant 4,654474 hectares, tandis que 188 kilogrammes supplémentaires de la même substance psychoactive ont été récupérés et un suspect a été arrêté au cours de l'opération de nuit.

A LIRE AUSSI : Taiwo Akinkunmi : un groupe yoruba adresse une pétition à Tinubu concernant le retard dans l'enterrement du concepteur du drapeau

Avatar de Abedi Bakari