Erdogan félicite le président Sissi pour sa réélection pour un nouveau mandat présidentiel – Egypte

LE CAIRE – 20 Décembre 2023 : le président turc Recep Tayyip Erdogan a félicité mercredi le président égyptien Abdel Fattah al Sisi pour sa réélection pour un nouveau mandat présidentiel.

Lors d’un appel téléphonique, le président Sissi a apprécié le « geste aimable » du président Erdogan, selon le porte-parole de la présidence Ahmed Fahmy

Sissi et Erdogan ont également discuté des moyens de renforcer les relations bilatérales entre les deux pays et d’élargir les domaines de coopération pour réaliser les intérêts des deux peuples, en plus de discuter des développements régionaux, en particulier des efforts de cessez-le-feu et du passage de l’aide humanitaire vers la bande de Gaza.

Le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi a obtenu un nouveau mandat présidentiel de six ans supplémentaires après avoir remporté les élections présidentielles de 2024 avec 39 702 541 voix, soit 89,6 % du total des suffrages valides, selon l’Autorité électorale nationale.

Lors d’une conférence de presse tenue lundi, le conseiller Hazem Badawi, chef de l’Autorité électorale nationale égyptienne, a annoncé les résultats officiels des élections présidentielles de 2024, qui sont les suivants :

Le candidat Hazem Omar a remporté la deuxième place aux élections présidentielles de 2024, avec un nombre total de 1.986.352 voix, soit 4,5% du total des suffrages valables.

Le candidat Farid Zahran a remporté la troisième place aux élections présidentielles de 2024 avec un nombre total de 1.776.952 voix, soit 4% du total des suffrages valables.

Le candidat Abdul-Sanad Yamama a obtenu la quatrième place avec un nombre total de voix de 822 606 voix, soit 1,9% du total des votes valides, selon l’Autorité électorale nationale.

Le nombre d’électeurs ayant participé aux élections a atteint 44.777.668 soit un taux de 66,8%

Le nombre de suffrages valides lors des élections a atteint 44.288.361, tandis que le nombre de suffrages nuls est de 489.307.

Ahmed Bandari, directeur de l’organe exécutif de l’AEN égyptienne, a déclaré dans son discours que les élections égyptiennes de 2024 étaient un « excellent exemple » d’élections qui faisaient preuve d’une conscience politique et constitutionnelle.

Il a ajouté que le monde a connu des taux de participation sans précédent lors des élections présidentielles égyptiennes de 2024.

Bandari remercie tous les juges, fonctionnaires, gouverneurs et tous les participants pour maintenir le déroulement du processus électoral de manière transparente et régulière.

Hazem Badawi, chef de l’Autorité électorale nationale égyptienne, a déclaré que les élections de 2024 ont été marquées par des phénomènes distinctifs, notamment la participation de tous les segments de la société aux élections, le pourcentage de vote le plus élevé de l’histoire de l’Égypte, l’absence de violations dans le processus électoral et la diversité des élections. les candidats et leurs programmes.

Le 15 décembre, la NEA égyptienne a affirmé qu’aucun appel n’avait été reçu de la part des quatre candidats à la présidentielle ou de leurs représentants concernant les décisions prises par les commissions générales sur le processus de vote.

Des millions d’Égyptiens ont voté les 10, 11 et 12 décembre dans des milliers de bureaux de vote à travers le pays.

Le tri des bulletins de vote dans de nombreux bureaux de vote a révélé que Sissi était en tête des sondages, tandis que les candidats Farid Zahran et Hazem Omar étaient en compétition pour la deuxième place.

L’élection présidentielle de 2024 est la cinquième élection présidentielle multipartite que le pays ait connue dans son histoire moderne.

Les élections de 2024 tirent leur importance du fait qu’elles constituent une étape majeure sur la voie de la transformation démocratique, du pluralisme des partis et de la compétitivité politique du pays.

L’élection a lieu un an et demi après le lancement du dialogue national, qui a réuni toutes les composantes politiques égyptiennes, syndicales et de la société civile.

Les élections pour les citoyens à l’intérieur du pays ont eu lieu quelques jours après la fin du processus de vote de trois jours pour les Égyptiens de l’étranger, début décembre.

Avatar de Hervé Joly